-20%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12


Aller en bas

Nataku
Anim et mini-graphiste

Concours d'Ecriture n°12
Créer un personnage à partir d'une image
Bonjour à tous !

C'est avec un immense plaisir que nous lançons le COTM du mois de Juin, qui portera sur l'écriture ! Soucieux de suivre vos suggestions, nous avons délaissé les sujets trop alambiqués qui bridaient votre imagination et vous laissaient dans un flou artistique particulièrement opaque.

Cette fois, il s'agira de créer un personnage à partir d'une image imposée. L'occasion de partager vos interprétations, et connaître ce qui ressort, au final, d'une simple image ! Aurons-nous des résultats similaires ou, au contraire, diamétralement opposés ? Tout le monde peut participer ; ce n'est pas tant un exercice de style, mais d'originalité ! L'idée est de proposer un personnage qui vous plaît, et d'y faire transparaître un peu (beaucoup) de votre imagination. ♥

A partir de CETTE IMAGE , vous devrez composer le caractère en quelques lignes, ainsi qu'une histoire exhaustive. Nul besoin d'écrire des pavés, une histoire de 500 mots nous convient parfaitement ! Elle peut être sous la forme d'anecdotes, de journal intime, de citations... de même que le caractère. Faites nous rêver !

Bonus et récompenses de participation :
- Un bonus de PC sera donné aux participants.
- Le gagnant sera affiché sur la PA durant 1 mois et aura un badge écriture.

Et on a combien de temps sinon ?
Vous avez jusqu'au 2 Juillet, soit exactement 3 semaines, pour nous éblouir avec vos personnages. Par la suite un sondage sera lancé sur une période d'une semaine pour pouvoir déterminer le gagnant !

> Vos créations doivent être envoyées à @Nataku par MP <

Vos animatrices,   popcorn

Nataku
Date d'inscription : 29/11/2018
Messages : 990


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 QlwWl

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 W1ulfwm

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 4ny2

Nataku
Anim et mini-graphiste

Il vous reste encore du temps pour participer mais n'hésitez pas à m'envoyer vos participations CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356
Nataku
Date d'inscription : 29/11/2018
Messages : 990


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 QlwWl

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 W1ulfwm

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 4ny2

Clyde
Maxi-graphiste - Idole suprême de la plèbe au rang particulièrement long

Hey, je vais participer :)
Clyde
Date d'inscription : 28/03/2013
Messages : 1470


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 My34
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 0wfx
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 E58w
Spoiler:

merci sygea et yozora jvous aime ♥
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 050420_aed_streetcred
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 37xj

Nataku
Anim et mini-graphiste

C'est génial ça, merci de prévenir CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356
Nataku
Date d'inscription : 29/11/2018
Messages : 990


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 QlwWl

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 W1ulfwm

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 4ny2

Sherlock
Admin & Designer en relation libre avec le café

Je vais participer aussi CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356 !
Sherlock
Date d'inscription : 20/04/2017
Messages : 670

Nataku
Anim et mini-graphiste

Merci beaucoup CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356

Il vous reste jusqu'à demain pour participer !
Nataku
Date d'inscription : 29/11/2018
Messages : 990


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 QlwWl

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 W1ulfwm

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 4ny2

Nataku
Anim et mini-graphiste

Concours d'Ecriture n°12
Créer un personnage à partir d'une image
Bonjour ou bonsoir à tous !

C'est avec plaisir que je vais vous présenter les participations à notre concours d'écriture. Pour rappel, il fallait a partir de CETTE IMAGE , composer un caractère. C'était à vous de choisir la forme et il faut dire que les textes sont réellement intéressants ! N'hésitez pas à prendre le temps de les lire, de les comparer et de les analyser avant de les noter !

Mais avant ça, un petit rappel des bonus ainsi que des récompenses :

Bonus et récompenses de participation :
- Un bonus de PC sera donné aux participants.
- Le gagnant sera affiché sur la PA durant 1 mois et aura un badge écriture.

Et voici le petit formulaire qui devrait vous aider à noter toutes les participations (Histoire garder l'équilibre des notes et laisser sa chance à tout le monde) :

Code:
Respect de la consigne  : /5
Qualité de l'écriture  : /5
Grammaire/orthographe : /5

Un petit commentaire :

Place aux participations o/

Participation 1:
« Ariane est dangereuse. Elle pratique la Magie Noire, le vaudou sur des personnes innocentes pour les torturer et les faire parler. C’est une garce, croyez-moi ! »

« Elle ne mérite même pas d’avoir un nom. Simplement l’appeler « la Sorcière », suffirait à la désigner. Elle comme toutes les autres. Ils ont mal fait leur boulot à l’époque pour toutes les éradiquer… Visiblement certains parasites ont réussi à échapper au feu et au sang. »

« Je ne pense pas qu’elle soit foncièrement mauvaise mais… Il y a quelque chose chez elle qui suscite l’inquiétude et la peur. Mais elle n’a jamais fait de mal aux uns et aux autres. A Boston, depuis qu’elle est là – une dizaine de jours je dirais ? –, il n’y a eu aucune attaque dite de « sorcière ». Alors peut-être qu’elle n’est pas si méchante que tout le monde semble le croire ? »

« Ariane Chowdhury revient régulièrement à Boston et nous sentons tous quand elle arrive. Dans toute la ville. Cette Sorcière est très puissante et un fin voile brumeux s’abat sur la ville quand elle est là. Nous avons su repérer les signes par deux fois, nous savons que c’est elle. On espère juste que, comme d’habitude, elle va partir sans faire de victime. »

La vie n’est pas facile pour une Sorcière de Salem. Une femme que tout le monde craint, que personne ne parvient à arrêter.

« Cette femme est le Diable en personne ! », clamait l’un des habitants de Boston.

Boston, c’est grand. C’est immense, et la ville abrite en son sein ainsi qu’aux alentours, de prestigieuses universités. Boston, c’est situé plus au Sud de Salem et les gens de Boston ne vont pas à Salem. Jamais. Pour aucune raison. Pour eux, les gens de Salem doivent rester à Salem. Ils ont eu vent de Sorcières mais qu’en est-il des Sorciers ? Ils ne veulent pas de ces gens chez eux et, régulièrement, la nuit, ils font des battues en pleine ville pour pouvoir débusquer les « Monstres » comme ils aiment les appeler.

Ariane Chowdhury est une Sorcière de Salem. Elle n’est ni douce ni gentille, mais elle n’est ni agressive ni méchante. Elle est une jeune femme – est-elle seulement si jeune que ça ? – au tempérament dit « Pratique ». Elle juge elle-même si une cause est juste ou non et elle la défend ou la condamne en perspective. Elle se fait porte-parole des incidents qui peuvent arriver dans les Etats-Unis et on l’a régulièrement vue.

Elle ne veut pas prendre parti pour qui que ce soit, refusant d’être à l’origine d’une guerre, ou même y contribuer d’une quelconque manière.

Nous sommes en 1970, aux Etats-Unis, à Boston et pour Ariane, rien n’a changé depuis qu’elle y est venue il y a dix ou vingt ans… Mais elle admet volontiers que la ville s’est améliorée depuis le XVème siècle. Elle a vu Harvard, Yale, Cambridge se construire et prendre l’importance que ces universités ont aujourd’hui, cette notoriété.

Elle y a même été élève, au tout début, à la création d’Harvard.
Et puis elle a été accusée par un élève de faire de la sorcellerie…
Alors elle a été renvoyée.

La vie n’a pas été tendre avec elle, et pourtant, elle ne parvient pas non plus à avoir une haine indescriptible envers les Hommes. L’Humanité, le sait-elle bien, se plonge dans sa propre perte et les Sorcières comme elle, traquées, sacrifiées, mises au bûcher, ne peuvent qu’en rire aujourd’hui.

Ariane n’est pas méchante ni gentille ; elle n’aidera pas quelqu’un avec un besoin primaire comme quelqu’un qui a perdu son chien ou son chat. Elle n’aidera pas quelqu’un qui se fait braquer avec une arme, elle se contente d’observer. Elle jauge, avant d’agir.

Ariane ne sourit pas, ne rit pas, n’est pas heureuse. Pourtant elle ne pleure pas, elle n’est pas de mauvaise humeur et n’est pas malheureuse.

« Le Diable ne sourit pas !, lui avait crié une jeune femme en tentant de la griffer au visage.
– Dieu non plus ne sourit pas et personne n’en fait une affaire », avait renchérit sèchement Ariane en attrapant le poignet de la jeune femme pour le tordre brusquement et la faire taire.

Les remarques sur le Diable l’agaçaient au plus haut point. Que savait-il du Malin ? Cette entité bien vivante, qu’Ariane a pourtant en sa possession sans que personne ne le sache vraiment ? Enfermé dans un Cube qu’elle garde avec elle dont elle change la dimension au gré de son humeur, au gré des gens, elle a la charge de surveiller le Diable en personne et ça, personne n’est au courant chez les Humains. En revanche, tout le monde le sait dans le monde dit « Magique ». Personne n’ose approcher Ariane.

Tout le monde pense que cette femme est maudite. Sorciers, Sorcières comme Humains totalement lambdas.

C’est pour cela qu’elle reste neutre.
Qu’elle n’est ni méchante, ni gentille.
Qu’elle ne prend part à rien.

Qu’elle se contente d’être la Gardienne du Cube pour éviter que le Malin en colère ne sorte de là.
Qu’elle défie quiconque l’approcherait pour s’emparer du Cube.

Ariane n’est pas une faible Sorcière, elle est bien plus vieille qu’on ne le pense et elle a cette puissance qui va avec son âge. Un âge avancé sous ses airs de jeune femme.

Tout le monde à Boston sait que c’est une Sorcière et bien des gens ont tenté de l’attraper pour l’enfermer, la brûler, la pendre et à chaque fois, elle ridiculise ses belligérants sans toutefois les blesser. Elle n’a aucun intérêt à faire du mal aux Humains, ainsi qu’à ses Frères et Soeurs. Aucun ne comprend qu’elle est simplement d’un pacifisme redoutable et qu’elle désire mettre ce Cube loin, très loin, dans un endroit que tout le monde pense perdu et qu’elle est la seule à chercher.

L’Atlantide.

Un mythe plus qu’une réalité.
Mais pour Ariane, c’est une réalité plus qu’un mythe et à Boston, elle est là pour parler avec un éminent professeur… Quelqu’un qui saura répondre à ses questions.

Participation 2:
Est-ce si facile de d'écrire ton caractère par soi-même ? Il est peu probable que cela puisse être objectif. Mais soit, cela ne peut que vous aider à te comprendre. Avec cette façade plutôt sinistre le monde te considère comme une personne à ne pas fréquenter. Il faut dire que tu donnes l'impression d'être inaccessible, hors d'atteinte ; comme si tu appartenais à ton propre monde.

Qu'importe, de toute manière, tu ne vis pas pour toi-même. Peut-être que ce masque que tu affiches, fait hésiter bon nombre de personne à t'approcher, mais la solitude ne t'effraie pas. Au contraire, tu as appris à l'embrasser de tout ton être. Tu te dis que tu devrais comptes que pour toi-même sans attaches envers qui que se soit. Tu aimerais être libre. Libre d'être celle que tu souhaites et de créer ton avenir comme tu le décides. Cette part sombre qui n'est autre que ta façade, ce que tu affiches aux autres, camoufle ce que tu es à l'intérieur.

Une douceur incomprise, un vent doux et un soleil rayonnant qui fait pousser la végétation avec une multitude de couleur. Tu es cette pousse robuste qui ne demande qu'à s'épanouir. Tu es d'une gentillesse pur, mais jamais tu n'arrives à le partager avec autrui. C'est tellement dommage qu'un bourgeon comme toi ne puisse apporter sa lumière intérieure aux autres.

Cher Journal,
Tu sais comme j'aime poser mes mots sur tes pages si blanches. D'autant plus, lorsqu'il s'agit de laisser une trace dans ce monde. Disons que tu es le premier spectateur de ma triste vie. Comme tu le sais, je suis traitée comme un joyeux qu'il faut protéger et couver, car à leur yeux j'ai de la valeur. Mais ils ne s'y prennent pas de la bonne façon. Pensent-ils seulement à mon bonheur et de ce que j'aimerais ? J'en doute. Depuis que je suis arrivée en ce monde et qu'ils m'ont découverte un intérêt, je n'ai jamais eu le droit de découvrir ce que ce monde a à offrir.

Qu'est-ce que le ciel ? Qu'est-ce que la nature ? Je ne peux la voir qu'à travers une fenêtre. La cause est que je suis née avec un don qui peut effrayer la population. Il a donc était convenu que je passe ma vie enfermée dans une "chambre". Plusieurs fois, je me suis demandée s'il ne valait pas mieux mettre fin à mes jours que vivre une vie de prisonnière. Mais j'en suis venue à la conclusion que cette idée serait lâche et facile. Je peux être tout, mais pas une lâche.

Alors, je tiens bon, je continue d'être forte. Mais il faut que j'arrête de me mentir, je ne vis pas, j'erre. Dois-je forcer ma liberté ? Ou continuer d'obéir ? La première proposition engendrera certainement des conséquences. Mais combien de temps, encore, pourrais-je tenir avant de m'effacer pour toujours ? Vaut-il mieux tenter quelque chose que de se laisser mourir à petit feu ? Cette population ne fera jamais rien pour moi. Me craigne-t-ils ? C'est probable. Dois-je les laisser décider de ma vie ? Non, il faut que cela cesse. Il faut que je me batte avant de devenir une coquille vide et sans âme.

Alors, Cher Journal, peut être est-ce la dernière fois que je t'accorde mon temps. Qu'importe ce qui va se passer, j'en assumerais les conséquences, mais je ne peux plus vivre comme ceci. Je ne peux plus laisser la tristesse m'envahir, je vais prendre ma vie en main. À présent, se serai moi qui déciderais de mon avenir.

Participation 3:

Len avance.
Len sait ce qu’elle veut.
Tête de mule. Il l’appelait ainsi.
Car jamais Len n’abandonne.

Len est audacieuse.
Ambitieuse.
Elle a réussi là où tant d’autres ont échoué.
Et elle en est fière.

Len marche seule.
Elle compte rarement sur les autres.
Trop froide, trop distante, trop individualiste.
Même ses compagnons Eternels l’évitent.

Pourtant, Len se dit profondément altruiste.
Elle veut sauver tout le monde.
Et peu importe s’ils ne veulent pas l'être.
Elle le fait pour leur bien.

Len est orgueilleuse.
Len se dit perspicace.
Len est la lumière du soleil qui éveille les endormis.
Len est l’avenir, le nouveau monde.

Len voit tout, selon elle.
Mais Len ne voit que ce qu'elle veut bien.
Elle nie tout.
Elle refuse d'entendre.

Len est libre.
C’est ce qu’elle dit.
Pourtant Len est asservie.
Esclave de la peur tapie au fond d’elle-même.

Len est brisée, dévastée.
Elle s’accroche à des ruines.
Détournée de sa mission, elle tomberait dans l’abîme.
Alors Len avance sans jamais s’arrêter.


C’est vous qui habitez dans la maison de la folle ?

Kil leva la tête du plateau de jeu pour faire face à un blondinet maigrichon qui devait bien faire une tête de plus que lui. Il était flanqué de deux filles : celle de droite devait être un peu plus jeune que le garçon dont elle était sûrement la sœur – elle lui ressemblait avec sa mâchoire pointue et son nez retroussé – et la seconde, bien plus petite, les fixait avec méfiance sous sa frange mal coupée. Kil échangea un regard avec son frère avant de se tourner de nouveau vers le petit groupe.

Quelle maison ? Et c’est quoi cette histoire de folle ?

La plus grande des filles montra du doigt quelque chose derrière elle, notre maison, pensa Kil, la maison où sa famille venait d’emménager.

Celle qui habitait là avant vous, on l’appelait la Folle. Elle a-

 Non ! C’est moi qui la raconte, Lys ! C’est moi qui ai eu l’idée d’aller leur parler d’abord !

La dénommée Lys poussa un soupir suite à l’interruption de son frère, mais elle ne dit rien alors qu’elle s’asseyait en tailleur sur le sol, bientôt imitée par les deux autres, tandis que Kil et son jumeau les observaient, trop intrigués pour retourner à leur partie – de toute manière, Dan était en train de gagner avant qu’ils n’arrivent. Le grand blond se racla la gorge et prit une voix théâtrale avant de commencer son récit.

Il y a quelques années, un couple a emménagé ici et ils ont eu un fils. Ensemble ils formaient une famille unie et heureuse. Ils vivaient une vie sans histoire, une vie tranquille. Mais un jour…

Il marqua une pause alors, sans doute pour un effet dramatique, mais Kil ne trouva pas l’attente insupportable comme cela pouvait être le cas quand sa grand-mère racontait des histoires.

Un jour, le Dé de l’enfant s’est mis à scintiller et les Points sont apparus.

Le silence fut pesant cette fois. D'un même regard anxieux, chacun tourna la tête vers son propre Dé avant de reprendre sa position en constatant qu’il était vierge de toute inscription. Kil jeta un œil vers Dan qui serrait les poings. Lui-même grimaça à l’évocation des Points. Leur apparition était toujours un sujet douloureux, même après toutes ces années. Il remarqua que la plus jeune des filles le regardait fixement, avec une expression à la fois curieuse et interloquée. Il détourna les yeux ; son observation le mettait mal à l’aise.

Les parents étaient tous les deux fous de tristesse, mais la mère plus encore. D'abord, elle a voulu conjurer le sort. Alors elle a cherché un remède, un moyen de donner du temps à son fils. Chaque jour, alors qu’un nouveau point s’effaçait, elle tentait d’en peindre de nouveaux.

Mais on ne peut pas peindre sur les Dés !

C’est Dan qui avait interrompu le narrateur, avec une voix vacillante comme s’il doutait lui-même de ce qu’il avançait. Et Kil comprenait ses doutes ; il se posait les mêmes questions. Et si on avait pu les sauver ? Il s’en voulait, de ne pas avoir assez essayé, de ne pas avoir pensé à peindre sur les Dés, mais tout cela semblait si absurde ! On ne pouvait pas peindre le Destin, on ne pouvait pas déjouer le sort.

Non, bien sûr que non. Chaque fois qu’elle essayait, la peinture s’effaçait immédiatement. Elle a tenté de mettre de la craie aussi, et d’autres pigments de couleur blanche, mais c’était toujours pareil. Alors elle a essayé de protéger son enfant du sort qui l’attendait. Elle a voulu le cacher, elle a voulu fuir mais le père l’en a empêchée. Il disait que personne ne pouvait se cacher. Qu’ils seraient trouvés, parce que le Destin trouve tout le monde. Qu’ils ne pouvaient pas mentir aux Dés. Qu’il fallait l’accepter.

A côté de lui, Dan s’était crispé, ses lèvres n’étaient plus qu’une fine ligne barrant son visage blême, et quand il parla, ce fut avec une voix étrange, comme s’il retenait un sanglot.

Elle est pas drôle ton histoire.

On n’a jamais dit qu’elle le serait.

Lys avait croisé les bras sur sa poitrine et son menton était relevé comme si elle les défiait de remettre en cause le talent de conteur de son frère. Dan lui lança un regard noir. Il avait de toute évidence envie de partir mais Kil était trop intrigué par ce récit et il ne pouvait se résoudre à rentrer chez lui avant d’en avoir entendu la fin.

Et c’est tout ?

Attends, c’est pas fini. Elle n’a pas quitté son fils, même quand les Ombres sont venues le chercher. Elle le serrait dans ses bras pour que le Destin ne l’arrache pas, puis elle a supplié les Ombres de la prendre avec lui. Mais elle ne pouvait pas, le Destin n’avait pas encore décidé que c’était son heure. Alors son fils a été emporté et elle est restée là, désespérée et inconsolable. Elle passait son temps à fixer son dé dans l’espoir d’y voir apparaître les Points, ou à prier le Destin de l’aider à rejoindre son enfant. Tout le monde a tenté de lui faire comprendre que c’était impossible, qu’elle ne pouvait pas influer le Destin et que les vingt-et-un Points n’apparaîtraient qu’au moment venu, mais elle ne voulait rien entendre. Et un jour… elle est partie.

Une nouvelle pause, mais cette fois-ci, Kil retenait son souffle, impatient de connaître la suite de l’histoire. Le narrateur redressa légèrement les épaules, laissant le silence s’éterniser jusqu'à ce que Dan trépigne d’impatience.

Elle est partie où ?

Un sourire de satisfaction étira les lèvres du blondinet, comme s’il avait attendu la question.

Personne ne le savait. Certains disaient qu’elle était s'était laissée mourir de tristesse, d’autres affirmaient qu’elle avait changé de vie pour oublier son malheur, quelques personnes ont même suggéré que les Ombres avaient fini par exaucer ses prières et par l’emporter elle aussi.

Mais c’était faux, pas vrai, Dim ? Parce qu’après, elle est revenue et-

La fillette fut gratifiée d’un regard noir qui la fit s’interrompre et baisser un instant la tête, avant que Dim ne reprenne et qu’elle pose à nouveau ses yeux brillants de fascination sur lui.  

Oui, elle est revenue, après quelques mois d’absence. Mais elle n’était plus la même. Elle était presque effrayante. Elle avait une marque lumineuse sur le front et la peau très pâle, comme si elle n’avait plus vu la lumière du jour depuis son départ. Mais le plus incroyable… c’était son Dé. Il était fissuré, comme s’il était brisé en morceaux mais qu’une force le maintenait en place. De la lumière s’échappait des fissures et entourait le Dé, comme le halo blanc qui apparaît à l'arrivée des Points... mais il n'y avait rien dessus.

Kil était de plus en plus intrigué par l’histoire de cette femme et il brûlait d’en savoir plus, de comprendre, même si tout son être lui criait que rien de tout cela ne pouvait être réel.

Elle était où alors, pendant tous ces mois ? Et qu’est-ce qui est arrivé à son Dé ?

Dim esquissa un nouveau sourire en coin avant de prendre une inspiration, comme si ce qu'il allait annoncer était d'une importance capitale.

Elle a dit qu’elle avait trouvé le Temple des Éternels et qu’elle avait rejoint leur Ordre.

Les Éternels ?

Dan avait froncé les sourcils et Kil se souvint qu’il n’était pas là lorsque leur mère avait raconté cette légende, un soir.

C’est une société secrète qui est soi-disant parvenue à contrôler le Destin. On dit que grâce à une cérémonie mystérieuse, ils ont le pouvoir de résister à l’appel des Ombres. Mais tout est faux, personne n’a jamais rencontré un Éternel, ce n’est qu’une légende !

Crois ce que tu veux, mais moi je sais ce que j’ai vu. Et je suis pas un menteur. Elle a dit qu’ils avaient réussi à briser son Dé et que jamais les Points n’apparaîtraient dessus. Elle a voulu convaincre son mari de la rejoindre mais il a refusé et lui a dit de quitter le village. Elle a demandé à tous les autres s’ils voulaient la suivre, elle disait qu’on serait libres qu’on n’aurait pas à s’inquiéter de la venue des Ombres car on serait plus forts. Elle nous a dit de venir avec elle, à Lys et moi. Qu’elle voulait sauver d’autres enfants du sort qu’avait connu son fils. Mais nos parents et tout le village l’ont chassée, en la traitant de folle. Elle n’est jamais revenue. Certains disent qu’elle parcourt le monde en cherchant des gens à enrôler dans l’Ordre des Éternels. Mais on ne parle presque jamais d’elle ici, tout le monde fait semblant de l’avoir oubliée, alors que c’était il y a trois ans seulement ! Ils disent que son nom est maudit, et sa maison aussi. Son mari est parti dans un autre village pour tout oublier lui aussi.

Un silence de plomb était tombé sur la petite troupe, mais cette fois-ci ce n’était pas un effet dramatique. Kil se tourna vers son frère et vit dans ses yeux le reflet de ses propres doutes, mêlé à une lueur d’intérêt. Il refusait pourtant de croire à cette histoire, refusait d’admettre qu’il aurait pu y avoir une autre voie, une autre fin pour sa mère et sa sœur. Et puis, même si c’était possible, est-ce que c’était vraiment une solution ? Elle était heureuse, la Folle ? Kil serra les dents et jeta un œil au cube sombre qui flottait près de lui. Peu importe ce qu’on racontait, il avait appris à ne jamais se mettre en travers du chemin que le Destin avait tracé pour lui. Et si la Folle en avait décidé autrement, elle en paierait le prix tôt ou tard. On ne jouait pas impunément avec des règles établies depuis des siècles.

Participation 4:
Je suis fatiguée, si fatiguée ; j’aimerais me reposer, juste un peu, juste une seconde. Mais me reposer, et ne serait-ce qu’une seconde, cela signifierait la fin de tout cet univers. Son annihilation. Je pensais avoir compris ce qui m’engageait quand j’ai accepté de faire ce sacrifice. Conserver l’équilibre entre le bien et le mal, et ce pour toujours. Je n’arrive pas à savoir combien de temps ça fait. C’était plutôt facile au début ; ce n’est pas douloureux, il faut juste se concentrer. Mais des dizaines de milliers d’années sont passées, et je suis épuisée. Je ne peux pas me relâcher un instant. Je ne fais plus qu’un avec ce Cube, ce satané Cube. Même mon enveloppe corporelle a commencé à fusionner avec lui. Je crains que bientôt nous ne fassions plus qu’un. Ça me terrifie. Mais je ne peux rien faire pour l’en empêcher. Si je tente de l’empêcher, si je tente de me libérer, alors l’univers s’effondrera. Je ne peux pas faire ça, je leur ai promis. Ils sont morts pour préserver cet univers. Je suis la dernière en vie.
Je n’ai même pas eu le temps de faire mon deuil.
Je me souviens encore de cette époque où nous étions censés être immortels. Où la mort était réservée aux Hommes, pas aux Dieux. Cette époque où l’équilibre de l’univers était considéré comme acquis, comme impossible à remettre en question. Notre existence et celle des humains n’étaient pas parfaites, c’est vrai, mais souvent, elle était heureuse. Je m’amusais tellement.
Et Elle. J’ai oublié son nom. Comment ai-je pu oublier son nom, même après toutes ces années ? J’ai oublié son nom, mais pas son sourire. Ses baisers. Comment s’appelait-elle ? Comment ai-je pu oublier le centre de mon univers ? La chaleur de sa peau. Sa main tenant la mienne.
Elle a été la première à mourir.
Je ne sais pas comment j’ai survécu jusqu’à la fin. Je n’étais pas particulièrement puissante, pas particulièrement maligne. Peut-être que c’est pour ça ; il ne pensait pas que je pourrais représenter un danger. Finalement, on a compris qu’on ne pouvait pas l’anéantir. Il ne pouvait pas mourir ; ou peut-être n’étions-nous pas assez puissants. Alors nous avons décidé de nous sacrifier. Pour les Hommes. Mêmes les Dieux les plus égoïstes ont accepté ; ils ont compris que si nous ne faisions rien, ils mourraient quand même. Je ne me souviens plus de leurs noms non plus.
Nous avons décidé de le sceller, lui et ses pouvoirs. Nous savions qu’il était puissant -trop puissant- et que même scellé il chercherait à s’échapper. Alors je suis restée pour le surveiller. C’est une lutte constante. Il ne fatigue pas. Moi si. Je suis si fatiguée. Parfois, je me surprends à me demander si ce serait une si mauvaise idée de renoncer. Il s’échapperait, réduirait l’univers à néant et irait s’en prendre à un autre. Personne ne pourrait me le reprocher. Personne ne serait là pour me le reprocher. Et puis je me souviens des humains, ces petites créatures si fragiles, et si attachantes. Et je me souviens d’Elle. De son regard quand il l’a annihilée. Alors je retrouve un peu de volonté.
Je tiendrai jusqu’à la fin des temps.

Merci aux participants pour leur investissement  CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356
Et je remercie d'avance les personnes qui prendront le temps de lire ces textes si géniaux pour les noter !   Dance 3

Je vous laisse une bonne semaine, c'est-à-dure jusqu'au lundi 13 juillet pour les notes.

A vos votes !

Vos animatrices,   popcorn

Nataku
Date d'inscription : 29/11/2018
Messages : 990


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 QlwWl

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 W1ulfwm

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 4ny2

Clyde
Maxi-graphiste - Idole suprême de la plèbe au rang particulièrement long

Super, bravo à tous les participants ! C'était super de participer, vous avez écrit de magnifiques textes, j'aimerais pouvoir voter ♥
Clyde
Date d'inscription : 28/03/2013
Messages : 1470


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 My34
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 0wfx
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 E58w
Spoiler:

merci sygea et yozora jvous aime ♥
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 050420_aed_streetcred
CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 37xj

Broussy
Membre timide

Oui bravo a vous, tous les textes sont magnifiques CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3488708190 Comme Clyde, j'aimerais beaucoup voter... En tout cas, c'est fou de voir les différentes inspirations à partir d'une seule image. Il y a des points communs (le côté sorcière, l'idée de contenir une entité maléfique ou quelque chose de précieux, le fait que le personnage soit mal vu et/ou incompris et coupé des autres...) mais ce sont vraiment quatre personnages uniques qui sont ressortis, je trouve ça génial  CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 2702564696 A quand une rencontre entre les quatre ? XD
Broussy
Date d'inscription : 26/05/2013
Messages : 145

Nataku
Anim et mini-graphiste

Oui les textes sont superbes, l'image a inspiré 4 textes différents et c'est fou de lire l'imagination de chacun !

N'attendez pas pour voter, il reste encore 4 jours CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356
Nataku
Date d'inscription : 29/11/2018
Messages : 990


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 QlwWl

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 W1ulfwm

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 4ny2

Sherlock
Admin & Designer en relation libre avec le café

Je rejoins vos avis et j'aimerais aussi pouvoir voter ahahaha. Les plumes sont belles et c'est un régal de vous lire CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356 !

@BROUSSY si on fait ça, le monde prend feu. XD
Sherlock
Date d'inscription : 20/04/2017
Messages : 670

Shigurai
C'est dur de plus être conseiller

PARTICIPATION 1 :

Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 5/5
Grammaire/orthographe : 4.5/5

Un petit commentaire : Malgré quelques phrases (que j'ai oublié de noter) dont la formulation n'était pas toujours compréhensible, le texte se lit très facilement, c'est vraiment fluide et on apprend petit à petit à connaître le personnage. L'histoire en elle-même est assez intéressante et pourrait servir de base pour une saga plutôt cool !

PARTICIPATION 2 :

Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 4/5
Grammaire/orthographe : 3.5/5

Un petit commentaire : J'ai trouvé ce texte-là un peu plus compliqué à lire, en tous cas pour la première partie. Certains passages à la seconde personne ne sont pas toujours grammaticalement correctes et rendent les phrases un peu lourdes. Pour le reste, le texte est très bon lorsque la grammaire ne pose pas de problème, et on a l'impression de lire le début d'une très bonne histoire !

PARTICIPATION 3 :

Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : J'ai beaucoup aimé la première partie en vers, qui dresse un portrait de manière originale et intéressante, ça se lit très simplement tout en donnant les informations de base pour apprendre à connaître le personnage. La deuxième partie est aussi plutôt intéressante. On est un peu perdus au début et je suppose que c'est le but, vu qu'on ne connaît rien de l'univers, mais une fois qu'on a finit de tout lire, presque toutes nos questions trouvent leurs réponses. Ça ressemble beaucoup à un "trailer" de livre, comme s'il ne s'agissait que d'une mise en bouche avant que l'on puisse mettre les mains sur l'histoire de Len, et découvrir ses aventures, j'aime beaucoup cet effet.

PARTICIPATION 4 :

Respect de la consigne  : 4/5
Qualité de l'écriture  : 5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : Il n'y a malheureusement pas de description du caractère, ou alors je n'arrive pas à la différencier de l'histoire en elle-même. C'est dommage parce que le texte est très bien écrit, les émotions du personnages se ressentent sans problème à travers la narration et le style nous met vraiment dans sa tête directement. Je trouve qu'on prend bien l'importance des enjeux de ce que vit le personnage ! C'est juste dommage que ce ne soit pas plus long Miam
Shigurai
Date d'inscription : 25/06/2018
Messages : 764

Sygea
Accro au forum

https://sygea.deviantart.com/
Heeey alors alors, c'est très intéressant on a 4 participations et 4 façons de rédiger différentes D:

Participation 1


Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 4/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : je trouve ça bien rédigé et j'aime beaucoup le fait qu'on ait l'avis des gens dans un premier temps, c'est agréable à lire et plus vivant ! Après au niveau de l'histoire en soi je suis moins fan, c'est un peu moins original que pour les autres participations mais ça reste cohérent avec l'image o/ J'aime aussi beaucoup le fait que les objectifs/enjeux du personnage soient clairement énoncés, c'est important pour une présentation selon moi !

Participation 2


Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 4/5
Grammaire/orthographe : 4/5

Un petit commentaire : alors vraiment l'utilisation de la 2PS j'aime beaucoup finalement, c'est aussi rafraîchissant à lire, voire + que la 1PS qui est un peu lourd je trouve, donc c'est cool ! Après j'ai moins accroché au style d'écriture qui était moins fluide pour moi et quelques rares coquilles c: Pareillement que pour la première, l'objectif du personnage est aussi fixé, même si c'est implicite !

Participation 3


Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : honnêtement je suis pas une grande lectrice mais c'était fluide, et j'aime beaucoup le concept des dés ! Pareil, très cool la présentation en vers o/ Au niveau du personnage, ça colle très bien avec l'image aussi, et j'aime particulièrement le concept "d'aider même ceux qui veulent pas", qui est un peu paradoxal, le fait d'aider égoïstement les autres, mais vraiment je suis charmée par ce point D:

Participation 4


Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : super agréable à lire aussi, ça va à l'essentiel et c'est efficace, on connaît son histoire et son objectif tout en devinant sa personnalité à la fois, sans pour autant que ça soit un catalogue de ce qu'est - ou pas - le personnage ! Je suis aussi sous le charme hihi


Bravo à tout le monde ! c:
Sygea
Date d'inscription : 04/04/2016
Messages : 1358


Artemis
Admin et codeuse

http://hakumei.forumactif.org/
Coucou ! J'ai bien aimé vos participations, un grand bravo à tous ! En effet, on retrouve quelques éléments communs d'une présentation à l'autre, je trouve ça hyper intéressant 8D

Participation 1
Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 4/5
Grammaire/orthographe : 4/5

Un petit commentaire : C'est bien écrit, j'aime beaucoup le fait de découvrir le personnage par-delà l'avis de ceux qui le connaissent. J'apprécie également la manière dont tu as intégré le fameux cube à son histoire, c'est plutôt bien amené ! En dépit de quelques tournures malhabiles, le tout reste agréable à lire. Un grand bravo !

Participation 2
Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 3.5/5
Grammaire/orthographe : 4/5

Un petit commentaire : C'est bien écrit (oui je vais me répéter xDD), même si j'accroche pas trop à la narration à la deuxième personne. Elle détonne entre le caractère et l'histoire : dans le premier, le "tu" fait écho au personnage, mais dans le deuxième, il fait référence au Journal. Je pense que j'aurais davantage apprécié ce style si la deuxième personne faisait référence à la même entité tout le long de la présentation, mais mon avis reste très subjectif CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 1058202338


Participation 3
Respect de la consigne  : 5/5
Qualité de l'écriture  : 4/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : Allez je vais faire ma relou sinon c'est pas drôle 8DD Contrairement à mes VDD, j'ai eu beaucoup de mal avec la première partie en vers. La lecture est saccadée, les phrases n'ont pas un rythme définit (ça m'aurait moins posé problème si les phrases étaient à la suite, sans retour à la ligne, je pense). La présence de vers laisse supposer un rythme, ou des rimes. Or le nombre de syllabes n'est jamais le même et les anaphores font plutôt penser à des répétitions pas forcément voulues - mais encore une fois c'est trèès subjectif et je suis une vraie reloue 8D Sinon, J'ADORE la deuxième partie. La narration est sobre, on n'en fait pas des tonnes mais c'est très bien rédigé. J'ai beaucoup apprécié la petite histoire autour du personnage, il y a une vraie réflexion derrière ! Toutes mes félicitations. :3

Participation 4
Respect de la consigne  : 4/5
Qualité de l'écriture  : 5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : Dommage pour l'absence de caractère ! Parce que le reste est vraiment très bien rédigé. Ça va à l'essentiel, j'aime l'histoire, on s'attache vite au personnage et tout y est décrit sans tergiversations mais avec beaucoup de justesse. J'aurais aimé découvrir son caractère, mais pour moi, c'est une de mes participations préférées. ♥
Artemis
Date d'inscription : 14/01/2017
Messages : 2565


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 OKHL2aD

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 Eoml

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 JuJldVD
♥️ Merci Aed, Azumii et Sunhae ♥️

Alek
Ancien.ne du staff

Bravo à tous pour ces jolis textes ! Il y a vraiment un bon niveau pour ce concours d'écriture, c'est un bonheur pour les yeux CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356
Vous allez tous avoir cinq points pour la grammaire slash orthographe ; je ne jugerais pas ce point, mon niveau est trop faible pour repérer des fautes xD

Participation 1:
Respect de la consigne : 5/5
Qualité de l'écriture : 4/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : J'aime les citations au début, le point de vue extérieur donne un beau contraste avec le reste de la description. Coeur 2 après il y a quelques répétitions qui viennent hacher le récit, mais c'est du chipotage.

Participation 2:
Respect de la consigne : 5/5
Qualité de l'écriture : 5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : lecture agréable et fluide, je ne suis pas fan des écrits à la seconde personne mais ça passe toujours superbement bien avec toi (et là, si c'est pas la personne à laquelle je pense... CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3655035957 ). J'ai eux un léger beug quand le 'tu' à fini par désigner le journal, mais ça passe très vite et au final, ça donne encore plus de profondeur au personnage ; d'abord décrit de l'extérieur puis de l'intérieur.

Participation 3:
Respect de la consigne : 5/5
Qualité de l'écriture : 4.5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : C'est vraiment bien écrit ! J'adore la mise en scène à travers un conte, c'est une super idée ! Ça ferait une superbe histoire. j'avoue que j'ai était perdu au début et que j'ai dû relire une deuxième fois pour tout comprendre x), mais ça vaut la peine. Miam

Participation 4:
Respect de la consigne : 4/5
Qualité de l'écriture : 5/5
Grammaire/orthographe : 5/5

Un petit commentaire : J'adore cette histoire ; elle est courte, raconte plus l'histoire du personnage qu'il ne le décrit, mais c'est fluide, bien écrit, court - sincèrement, comme pour la participation 3, une histoire avec ça, ce serait vraiment canon CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3969863598
Alek
Date d'inscription : 20/01/2018
Messages : 2428

Nataku
Anim et mini-graphiste

Hello !

Merci pour vos votes !

Je vous laisse deux jours supplémentaires (pour les personnes qui voulaient noter mais n'avaient pas le temps). Donc n'hésitez pas à nous faire des retours, ça fera plaisir aux participants aussi CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 3775839356
Nataku
Date d'inscription : 29/11/2018
Messages : 990


CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 QlwWl

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 W1ulfwm

CONCOURS D’ÉCRITURE NUMÉRO 12 4ny2

Contenu sponsorisé


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum