epicode
Epicode, c'est sept ans d'entraide dans la création de forums. Vous y trouverez une gamme complète de libre-service, allant du simple avatar jusqu'à l'index codé intégralement. Venez fouiller pour trouver votre bonheur ! Si jamais vous n'y parvenez pas, vous pourrez toujours commander ! Nos graphistes et codeurs sont là pour vous, pour répondre à vos demandes et vous aider dans la conception de vos forums.

Epicode, c'est une offre complète allant jusqu'au conseil sur forum. Envie d'avis sur votre contexte, d'une relecture ? Nos conseillers se feront une joie de vous aider dans ces tâches difficiles, vous permettant d'avoir un forum parfait jusqu'à la virgule près.

Pour finir, Epicode c'est aussi des animations, des jeux, des concours, des défis, avec des animateurs haut en couleurs prêt à vous embarquer dans de folles aventures. Mais surtout, Epicode, c'est avant tout une ambiance chaleureuse, un staff disponible et un forum actif ! Rejoignez-nous !
entre donc,

Aller en bas
# Quelques Règles d'Orthographe. - le Lun 27 Juin 2016 - 18:45
Bonjour à toi, petit mouton Quelques Règles d'Orthographe. 665834366

Si tu es ici, c'est sûrement parce que toi aussi, tu fais beaucoup de fautes d'orthographe que tu souhaiterais éviter de faire ! Je compatis. Pour ma part, j'ai beau revoir mes cours de français, je n'ai pas toujours réponse à mes questions. Alors, pour t'aider, je t'ai fais une petite liste de mots qui se ressemblent, et je t'explique, à côté, comment savoir lequel utiliser. Oui, ça à l'air dur comme ça, mais ne t'en fais pas, on va s'en sortir Quelques Règles d'Orthographe. 3482194067 Prêt ? C'est parti !

La, l'a, l'as, là.

La sert à désigner un objet féminin. La a la même fonction que Le et lui. Ils sont utilisés avec des temps simples (le présent, l'impératif, etc)
Exemples : Il la voit. Elle le trouve beau. Nous lui donnons.

L'a est le verbe avoir composé au passé. La même chose pour l'as, sauf que celui-ci est utilisé à la deuxième personne du singulier (tu).
Exemples : Ils l'ont vu. Elle l'a aimé. Nous l'avions trouvé magnifique.

sert à remplacer un lieu. A la différence de la, sert à désigner un lieu. remplace aussi ici.
Exemples : Restes là. Il est là-bas. Elle n'est pas là.

Leur, leurs.

Leur et leurs accompagnent un nom, et s'accordent en genre et en nombre.
Exemples : Ils ont donné leur ballon (masculin singulier).
Je dis aux enfants de mettre leurs vestes au porte-manteaux. Je leur (pronom personnel invariable qui remplace "aux enfants") dis de mettre leurs vestes (féminin pluriel) au porte-manteaux.

Remarque : Leur peut remplacer lui.

Ces, ses.

Ces désigne plusieurs objets/personnages n'ayant aucune appartenance. A la différence de ses, qui affirme une possession (et qui peut donc être remplacé par ce, cette et cet).
Exemples : Ces chevaliers sont mesquins. Luc a cassé ses jouets (son jouet). Marie regarde ses voisins. Gertrude regarde ces nuages grisés.

Quand, quant.

Quand est utilisé lorsqu'il n'y a pas à, au, aux devant lui. Dans ces cas-là, c'est quant qui est utilisé.
Exemples : Elle sourit quand elle le vit. Quant à lui, il ne paie rien pour attendre ! Quand ils entrent, ils le vit. Quant aux deux demoiselles, elles seront punies.

Quel, quels, quelle, quelles, qu'elle, qu'elles.

Quel, quels, quelle et quelles sont toujours accompagnés d'un nom.
Exemples : Quelle misère ! Quel bel homme. Quelles idées as-tu eu ?

Qu'elle et qu'elles sont toujours accompagnés d'un verbe. Elles et Elle sont remplaçables par ils ou ils.
Exemples : Qu'elle est bête ! Qu'ils sont idiots ! Qu'elle est cette lettre ? Qu'elle déguerpisse, je ne veux plus la vois !

T'en, tant.

T'en est utilisé avant un verbe.
Exemples : Ne t'en va pas ! Ne t'en fais pas. Il t'en parlera.

Tant signifie autant, tellement, pareillement.
Exemple : Il y a tant de choses à voir !

A, à

A est simplement le verbe avoir au présent.
Exemples : Il a de beaux yeux. Elle a ma poupée. à

À est utilisé lorsqu'on ne peut pas le remplacer par avait.
Exemple : Il habite avait Paris. Il habite à Paris.

Son, sont.

Son désigne l'appartenance de x à y.
Exemples : Son cheval blanc. Il voit son père à la sortie de l'école.

Sont est le verbe avoir conjugué au présent, à la troisième personne du pluriel (ils, elles).
Exemples : Elles sont fort laides. Ces dessins sont magnifiques.

D'autres à venir, un peu plus tard... Super héro
Joy
Ancien.ne du staff
Date d'inscription : 09/08/2013
Messages : 1780
# Re: Quelques Règles d'Orthographe. - le Lun 8 Juil 2019 - 19:32
Bonjour !

Je me permets d'apporter quelques corrections à ce sujet, même s'il est ancien; si je n'y suis pas autorisée, je vous (l'auteur et le staff) prie de m'excuser et vous autorise à supprimer promptement ce message. 
Le sujet est très utile et ce qui va suivre n'est pas formulé comme une succession de reproches mais comme une proposition d'améliorations potentielles ! Je ne suis pas non plus une professionnelle de l'orthographe aha.

"Sont est le verbe avoir conjugué au présent, à la troisième personne du pluriel (ils, elles)." 
Faux. "Sont" est la conjugaison du verbe être au présent de l'indicatif.

 Exemples : Il a de beaux yeux. Elle a ma poupée. à 
Il y a un petit à en trop.

 Tant signifie autant, tellement, pareillement.
Attention, "tant" PEUT signifier autant, tellement, pareillement, mais aussi également, ou aussi. La liste n'est pas exhaustive, il vaudrait peut-être mieux ajouter des points de suspension ou un "etc."

• Qu'elle et qu'elles sont toujours accompagnés d'un verbe. Elles et Elle sont remplaçables par ils ou ils.
Exemples : Qu'elle est bête ! Qu'ils sont idiots ! Qu'elle est cette lettre ? Qu'elle déguerpisse, je ne veux plus la vois !
Faux. "Qu' " est utilisé quand il est suivi d'un pronom, en général. L'exemple "Qu'elle est cette lettre" est donc mauvais, puisqu'il faudrait effectivement écrire "Quelle est cette lettre". De plus, et ce sont probablement des fautes de frappe, mais il vaudrait plutôt écrire "voir" que "vois", ainsi que "ils ou il" plutôt que "ils ou ils".

Exemples : Quelle misère ! Quel bel homme. Quelles idées as-tu eu ?
On écrit dans ce cas "Quelles idées as-tu eues", car "quelles idées" est le COD, et qu'il est placé avant le verbe; donc on marque l'accord.

• Quand est utilisé lorsqu'il n'y a pas à, au, aux devant lui. Dans ces cas-là, c'est quant qui est utilisé.
Exemples : Elle sourit quand elle le vit. Quant à lui, il ne paie rien pour attendre ! Quand ils entrent, ils le vit. Quant aux deux demoiselles, elles seront punies.

Pour déterminer s'il vous faut utiliser "quand" ou "quant", je vous redirige vers cette page qui l'explique, selon moi, plutôt clairement : https://www.frantastique.com/fr/regles-orthographe/quant-a-quand-a 
Pour faire simple, si vous hésitez, remplacez "quant à/au/aux" par "concernant".
De plus, la phrase "Quand ils entrent, ils le vit." est illogique en plusieurs sens : tout d'abord, on a un présent et un passé simple ce qui, théoriquement, ne devrait pas être possible dans cette situation. De plus, "vit" n'est pas bien conjugué. 
On a alors deux choix : "Quand ils entrèrent, ils le virent." ou bien "Quand ils entrent, ils le voient."

• Ces désigne plusieurs objets/personnages n'ayant aucune appartenance. A la différence de ses, qui affirme une possession (et qui peut donc être remplacé par cecette et cet).
Une virgule au lieu d'un point après "appartenance" serait appréciable, de plus qu'un "à" à la place d'un "A". 
Ensuite, c'est bien le déterminant "ses" qui affirme une possession mais en revanche, il ne peut pas être remplacé par "ce, cette et cet" qui, eux, sont démonstratifs, attention.

Exemples : Ils ont donné leur ballon (masculin singulier). 
Je dis aux enfants de mettre leurs vestes au porte-manteaux. Je leur (pronom personnel invariable qui remplace "aux enfants") dis de mettre leurs vestes (féminin pluriel) au porte-manteaux.
On écrira à la place un portemanteau, et des portemanteaux.

• L'a est le verbe avoir composé au passé. La même chose pour l'as, sauf que celui-ci est utilisé à la deuxième personne du singulier (tu).
Exemples : Ils l'ont vu. Elle l'a aimé. Nous l'avions trouvé magnifique.
Alors, pour être plus précise, "l'a" est la contraction de le/lui/la et des conjugaisons du verbe avoir lorsqu'on le conjugue au passé composé. Notons que c'est un COD, qu'il est placé avant le verbe et que le participe passé s'y accorde donc en genre et en nombre (exemple : "Ils ont vu cette fille. Je vous l'ai dit, ils l'ont vue.").

• Là sert à remplacer un lieu. A la différence de la sert à désigner un lieu.  remplace aussi ici.
Exemples : Restes là. Il est là-bas. Elle n'est pas là.
L'impératif n'admet que trois conjugaisons (tu, vous, nous). En fonction des groupes de verbes (1er, 2e, 3e), le singulier prend ou ne prend pas de "s" : c'est le cas pour les verbes du 1er, par exemple. On écrira donc "Reste".

Voilà voilà, il y a sans doute d'autres erreurs, et j'en ai peut-être moi-même fait, n'hésitez pas à me corriger !
Noth.
Membre timide
Date d'inscription : 09/06/2019
Messages : 126
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum